APPIA ANTICA

APPIA ANTICA

Parmi les voies romaines la via Appia Antica ou voie Appienne est sans aucun doute la mieux conservée. Son charme est dû aux nombreux vestiges visibles tout le long de son parcours. Telle était son importance que les romains l’ont rebaptisée avec l’expression « Regina Viarum » soit la « Reine des voies ».

Appia Antica - Voies romaines - randonnées pédestresAPPIA ANTICA – VOIE APPIENNE

La Appia Antica dite aussi voie Appienne commence aujourd’hui à la porte San Sebastino, au Sud-Est de Rome. Lors de sa fondation en 312 av. J.C., la voie démarrait à la Porta Capena, pas loin de l’actuel emplacement du Circus Maximus et des Thermes de Caracalla. Il s’agit d’une porte qui a disparu et qui faisait partie de la première muraille de Rome dite de Servius Tullius (VI s. a. J-C).

Son nom provient du censeur Appius Claudius Ceacus qui en ordonna la construction. La via Appia Antica mesurait un peu plus de 4 mètres de large, en double sens et pavée de grandes dalles en basalte, elle était aussi longée de chemins pédestres. Le long du parcours de nombreuse « tabernae » permettaient aux voyageurs de se reposer et de se nourrir.

Appia Antica- Voies romaines - randonnées pédestresVoies Romaines

Parmi les voies romaines de la Rome Antique la voie appienne était considérée comme la « reine des voies ». En effet elle fut créée pour améliorer le transport de marchandises vers Rome et surtout pour permettre un déplacement rapide aux troupes militaires.

La voie Appienne est depuis toujours reconnue parmi les voies romaines comme une des plus grandes œuvres d’ingénierie antique. Très en avance pour l’époque elle permit une forte évolution économique, militaire et culturelle de la société romaine.

Joignant tout d’abord Rome à Capoue, la voie Appia Antica fut ensuite prolongée jusqu’à Tarante puis Brindisi sur la côte adriatique actuellement situé dans la région des Pouilles. Laissée à l’abandon après la chute de l’Empire Romain, elle fut restaurée, puis à nouveau utilisée, au 18ème siècle, grâce au pape Pie VI.

La Voie Appienne aujourd’hui

Voie Appienne - Voies romaines - Tombeau romain de Cecilia Metella

La voie Appienne aujourd’hui fait partie du « Parco Regionale dell’Appia Antica » composé de 3500 hectares de nature. Ce par régional est divisé en plusieurs parcs dont le parc de la Caffarella, le parc des Aqueducs et celui de Tor Fiscale.

Actuellement la via Appia Antica est bordée sur quelques kilomètres de pins et de cyprès. Ce qui la caractérise le plus se sont surtout les monuments funéraires, ainsi que les nombreuses riches demeures. Sans aucun doute la via Appia Antica est aujourd’hui un lieu fascinant et havre de calme autour de Rome.

Parmi les sites les plus importants de la voie Appienne il y a bien sûr les catacombes chrétiennes de Saint Calixte et celles de Saint Sébastien. Particulièrement remarquables la présence d’innombrables tombeaux romains come par exemple le tombeau de Cecilia Metella. Et encore les vestiges du palais de Maxence avec les restes d’un cirque privé (hippodrome). Enfin les villas romaines ne manquent pas, citons par exemple la villa dei Quintili du II s. a. J-C. ou la villa d’Hérode Atticus du II s. a. J-C. On y retrouve aussi les restes d’aqueducs, des bornes de comptage et le magnifique pavage d’origine où l’on peut encore apprécier la trace des chariots qui y passaient.

La raison d’une telle concentration de tombeaux, de mausolées, de colombariums et de catacombes le long des voies romaines s’explique par la législation romaine. En effet il était interdit d’enterrer les défunts à l’intérieur de l’enceinte de la ville pour des raisons d’hygiène et afin d’éviter la propagation de maladies contagieuses.

Une randonnée pédestre le long de la voie Appienne avec un guide vous permettra de découvrir en détail un des sites archéologiques et naturels parmi les plus suggestifs et enrichissants de Rome.

Parc de la Caffarella – “Vallée de la Caffarella”

Le nom du parc vient de la famille Caffarelli, qui en était propriétaire à partir du XVI s. Le parc de la Caffarella est un des plus grands parcs de la capitale italienne mais également l’un des plus grands d’Europe avec une superficie de 132 hectares.

Via Appia Antica - Parc de la Caffarella - Randonnées pédestres

 

Le parc est aussi appelé « vallée de la Caffarella » et il est traversé par la rivière Almone. Il accueille une ferme toujours en activité dite de la Vaccareccia et qui intègre l’une des tours de guet d’époque médiévale très présentes autour de Rome.

 

À l’époque impériale romaine, le territoire appartenait à Hérode Atticus, un politicien d’origine athénienne. Etant venu à Rome sous l’empereur Antonin le Pieux (II s. ap. J-C.) , il avait épousé la riche et noble Annia Regilla, recevant ses biens sur la Via Appia comme dot de mariage.  Suite au décès de son épouse Hérode Atticus fit bâtir une grandiose résidence à laquelle il donna le nom de Triopius, le même nom du sanctuaire de Déméter à Cnide.

Aujourd’hui dispersés dans le parc de Caffarella se trouvent quelques restes de la résidence impériale, le tombeau d’Annia Regilla, le nymphée d’Égérie, une citerne romaine, un colombarium….

Ce qui sans aucun doute surprend et fascine tous ceux qui s’aventurent dans la vallée de la Cafferella c’est le paysage. A’ l’occasion de randonnées pédestres avec nos guides le visiteur aura l’impression de plongé dans une autre époque. La présence de vestiges romains, de petits bois, de champs et de troupeaux de brebis rappelle les vues classiques dans la peinture de la campagne romaine au XIX s.

Pour réserver votre visite guidée de la voie Appienne contactez nous !

Leave a comment

Posts récents
Categorie
Loading...