NÉCROPOLE DE CERVETERI

NÉCROPOLE DE CERVETERI

Cerveteri est aujourd’hui une petite ville à 40km de Rome et qui se développe autour d’un petit centre médiéval. La nécropole de Cerveteri nommé aussi de la « Banditaccia » est un des plus importants sites fondé par les ETRUSQUES.

NÉCROPOLE DE CERVETERI « Banditaccia » et les tombeaux

Nécropole de Cerveteri - Banditaccia

La nécropole de Cerveteri ou de la « Banditaccia » a été inscrite à la liste du patrimoine mondiale par l’UNESCO en 2004. Elle se développe face à la Mer Tyrrhénienne sur une surface de plus de 400 hectares dont seulement 10 hectares sont ouverts aux visiteurs. Il s’agit de la plus grande nécropole autour de Rome qui regarde au bassin de la Méditerranée avec des milliers de sépultures qui s’étalent du IXème siècle av. J-C au III siècle av. J-C.

Contrairement à la nécropole de Tarquinia ou l’intérêt des visiteurs est porté sur les peintures, celle de Cerveteri ce caractérise par l’aspect architectural des espaces funéraires et des tombes même. La typologie des tombeaux de Cerveteri change progressivement : à la période orientalisante soit jusqu’à la moitié du VIIème siècle av. J-C, appartiennent les tombes à fosse et les petite chambres hypogées surmontées par de grands tumulus.

Nècropole de Cerveteri - Banditaccia - Tombe étrusque

Certains de ces sépulcres reproduisent les habitations typiques de cette période. Plus tard les tumulus laisseront place à des tombes à « dès » et à « façade » disposé selon une rigide planimétrie de routes et de places. Cela correspond à la naissance d’une nouvelle classe sociale intermédiaire que nous pourrions définir « petite bourgeoisie ».

Dès la découverte du site déjà au XVIIIème siècle des trésors incomparables y ont été retrouvés : objets de vie quotidienne, statuaire, ex-voto, sarcophages, urnes funéraires et naturellement d’innombrables bijoux. Ce patrimoine richissime est aujourd’hui conserver au Musée National Etrusque de la Villa Giulia à Rome et au Musée Grégorien Étrusque dans les Musées du Vatican.

 VILLES ETRUSQUES : ARTS ET METIERS

Cerveteri anciennement nommée « Caere » faisait partie de la confédération de la « dodécapole » et fut la plus importante des villes étrusques entre le VIIème et le IVème siècle avant JC.

Nécropole de Cerveteri - Banditaccia - vase étrusque bucchero

La découverte des tombes nous a permis d’approfondir la connaissance des arts et métiers de cette extraordinaire civilisation d’un certains point de vue encore aujourd’hui mystérieuse. Nombreuses étaient les activités artisanales qu’on y pratiquait : on y travaillait surtout le bronze et la céramique mais aussi la production d’objet en or.

 

C’est à Caere que naquit, vers 600 av. C-J la céramique étrusque dite « bucchero » : une céramique de grande finesse caractérisée par une superficie noir, lisse et luisante qui la rendait semblable au métal. Sa couleur était obtenue par une réduction de la température pendant une cuisson à flamme fumeuse. A une certaine température l’oxyde ferreur de l’argile de couleur rouge devenait noir.

Pour réserver votre visite guidée de la nécropole de Cerveteri contactez nous !

Leave a comment

Posts récents
Categorie
Loading...