GHETTO ROME

GHETTO ROME

La communauté juive de Rome est probablement la seule qui puisse vanter une présence juive ininterrompue pendant plus de deux milles ans. Une visite guidée du Ghetto Rome permettra de mieux comprendre la forte influence juive dans la culture romaine.

GHETTO ROME et fondation du quartier

Le 14 juillet 1555 avec la bulle « Cum nimis absurdum » le pape Paul IV (pape du 1555 au 1559) décida pour la fondation d’un quartier juif à Rome. Le quartier juif de résidence obligatoire crée à Venise en 1516 en était l’exemple à suivre.

Ghetto Rome - Plan du Ghetto Rome au XVI siècleL’élément qui différenciait le Ghetto Rome avec celui de Venise était un climat d’intransigeance contre réformiste sans précédent. Les juifs devaient vivre cloitrés dans un quartier séparé du reste de la ville par des remparts et des portes d’accès. Ils furent contraints à porter un signe distinctif. Les écoles furent réduites au nombre de cinq (Temple, Catalane, Castillane, Sicilienne et Nouvelle) et concentrées dans un seul édifice. De plus, la propriété leur étant interdite ils devaient vendre leurs biens aux chrétiens. Les commerces et les habitations en dehors du « claustrum » furent abandonnés. Les seules activités qui leurs étaient permises étaient le prêt à un taux fixé par les autorités et la vente de loques.

Ghetto Rome - Portique d'Octavie A’ la suite du traité de Tolentino en 1797, lorsque entre le 1798 et le 1799 fut proclamée la République Romaine par les troupes françaises, le Ghetto Rome fut supprimé. La communauté juive fut particulièrement sensible aux idées d’égalité et de fraternité soutenues par la révolution française et de nombreux juifs s’engagèrent volontairement dans l’armée civique.

Le 14 janvier 1814 les français abandonnèrent Rome et le pape Pie VII de retour inaugura l’âge de la Restauration. Il fallut attendre la chute du pouvoir temporel de la papauté le 20 septembre 1870 pour que finalement soit reconnu l’égalisation des juifs romains aux autres citoyens.

Première communauté d’occident

Rome vante une présence juive la plus ancienne en occident. Les premiers contacts officiels entre Rome et Jérusalem remontent aux délégations envoyées par les Maccabées à partir de 161 av. J-C .  L’objectif était de s’allier avec Rome contre la suprématie des Séleucides. Ce premier groupe s’accrut considérablement avec l’arrivé des prisonniers portés à Rome entre 63 et 61 av. J-C à la suite de la guerre de Judée conduite par Pompé.

Ghetto Rome - Arc de Titus au Forum Romain - Voies romaines

En 70 apr. J-C le général Titus (qui plus tard deviendra empereur) entrepris la bataille et la conquête de Jérusalem. Les bas-reliefs de l’Arc de Titus au Forum Romain représentent le cortège triomphal du général de retour à Rome avec le trésor juif et le célèbre chandelier à sept branches ainsi que les trompettes pillés après la destruction du Temple de Salomon. C’est à ce moment que commence la diaspora des juifs dans l’Empire Romain.

Avec l’arrivé des esclaves portés par Titus et les nombreux exilés, Rome fut la première communauté juive d’occident mais aussi la ville avec le plus grand nombre de juifs dans le bassin de la Méditerranée, près de 50.000 présences. Pendant plusieurs siècles la communauté juive résidera sur la rive droite du Tibre.

 

Cuisinne juive romaine – Communauté juive aujourd’hui

Ghetto Rome - Cuisine Juive - Artichaut à la juiveLa Communauté aujourd’hui compte près de 20.000 juifs. Dans un climat de pluralisme démocratique et de défense des minorités, la communauté fait entendre la voix de son existence millénaire dans le cadre de la vie de la ville à travers une série de services et une intense activité culturelle mais aussi à travers la cuisine juive.

La cuisine juive romaine vante une tradition millénaire. Les recettes juives romaine sont très variées grâce à la fusion des juifs arrivant de toute Europe, surtout les espagnols, à la Renaissance. Voici quelques plats à déguster : artichauts à la juive, fleurs de courgettes frits, soupe de poisson, gâteau anchois et endives, files de morue, entrailles, «nocchiata », petits gâteau aux noisettes de la région de Rome.

Pour réserver votre visite guidée du Ghetto Rome contactez nous !

Leave a comment

Posts récents
Categorie
Loading...