OSTIE ROME

Ostie Rome

Située à 35 km au sud ouest de Rome, Ostie, dont le nom dérive de Ostium , “embouchure du fleuve”, peut être considérée comme la première colonie romaine et le Port de la Rome Antique.

VisiteRome propose une visite guidée dans ce site archéologique unique et somme toute bien conservé, dans l’idée de dévoiler les différents aspects de la société romaine. Comment logeaient les romains ? Que mangeaient-ils ? Quelles étaient leurs habitudes ? Comment le commerce et l’importation des marchandises étaient ils organisés ? Quelles religions pratiquaient-ils et quels étaient leurs rites funéraires ?

Nous nous ferons un plaisir à répondre à toutes vos questions !

 

Ostie près de Rome, première colonie romaines

Selon la tradition, c’est au VIIème siècle av J.C. que Ancus Marcius, quatrième roi de Rome, fonda la colonie de Ostie, destinée au commerce et à l’exploitation des salines. Au IVème siècle av J.C. naquit un véritable castrum, considéré comme le berceau de la ville de Ostie, donc les vestiges sont encore visibles.

A partir du II siècle av J.C. Ostie perdit sa fonction militaire pour devenir le principal port mercantile de Rome. Avec la construction du port de Claude (41-54), puis de celui de Trajan (98-117) Ostie devint un véritable centre commercial d’une modernité surprenante. A son apogée la ville comptait au moins 50000 habitants, 75000 selon certains historiens.

La décadence de Ostie commença au IV siècle lorsque toute l’activité commerciale fut reprise par la voisine ville de Porto.

 

Ostie : Port de la Rome Antique

Ostie Rome - Port de Trajan - alerie des Cartes - Musées du Vatican

A partir du II siècle av J.C. le port de Ostie accrût sa fonction commerciale au détriment de son ancienne fonction miliaire. Le premier port devenu désormais inadéquate par l’augmentation du trafic, l’Empereur Claude (41-54) édifia un nouveau port à quelques kilomètres, doté d’un phare, sur un bassin artificiel de 90 hectares protégé par une digue. Des dizaines de horrea, magasins d’entrepôt, furent destinés au stockage des marchandises.

L’empereur Trajan (98-117) pris l’initiative de bâtir un nouveau complexe portuaire,k encore plus monumental: le Portus Traiani. En 12 ans Trajan fit construire un bassin hexagonal de 358 mètres de coté, pour une surface de 32 hectares ! Des dizaines de Horrea surgirent : 10 hectares d’entrepôts où étaient conservées mes marchandises et denrées alimentaires provenant de tout le bassin méditerranéen.

Le bassin était relié au Tibre par un canal artificiel, encore aujourd’hui existant : le canal de Fiumicino.

 

Ou et comment vivaient les habitants d’Ostie ?

Ostie Rome - Insulae de Diane

Ostie peut être considérée comme une ville fonctionnelle et moderne. L’importance du port engendra un gros afflux de population de Rome mais également des Provinces de l’Empire. A partir du II siècle commencèrent à surgir des habitations collectives à étage : les insulae. Cette typologie d’habitation existait à Rome depuis la période d’Auguste, mais c’est à Ostie que l’on peut en admirer les plus beaux exemples.

Nous y trouvons également de belles Domus donc les décorations et le confort étonnent pour leur modernité. En effet certaines demeures destinées aux familles plus aisées avaient le chauffage central.

Les adeptes au fonctionnement de la ville, à l’ordre et la sécurisé vivaient dans les casernes.

Ostie Rome - intérieur du Thermopolium, fast food romain

Votre guide vous fera découvrir le Thermopolium, sorte de « bar/fast food » romain, le théâtre, les thermes et les latrines publiques, une teinturerie fullonica, les moulins… Un des sites les plus impressionnants est sans l’ombre d’un doute la « place des Corporations».

Ostie Rome - Mosaique Novi Narbonenses, "enseigne" du bureau des négociants de Narbonne

 

Véritable centre de la vie économique et commerciale de la cité, cette place est un enfilade de stationes «bureaux » de négociants provenant de toute la méditerranée pour proposer leurs marchandises et leurs services.

La visite de ce sublime site archéologique permet de plonger dans la vie quotidienne des habitants de Ostie et de comprendre combien leur mode de vie était proche du notre.

 

Ostie : une ville multiculturelle et multi-religieuse

Ostie Rome - Nécropole - détail d'un ColombariumLa population de Ostie était très hétérogène : la paganisme était bien entendu la religieux la plus suivie mais à Ostie comme à Rome, nous pouvons parler d’un grande prolifération cultes « étrangers ». En effet 16 temples de Mithra, une Synagogue et deux édifices chrétiens ont été retrouvés.

Cette grande diversité culturelle se reflète d’ailleurs dans la nécropole, où sont présentes différentes typologies de sépulture.

 

Pour réserver votre visite guidée de Ostie contactez nous !

 

Leave a comment

Posts récents
Categorie
Loading...